Booking.com
Accueil / Guide Marrakech / MarrakChef : Premier trophée du Maroc Gourmand
MarrakChef

MarrakChef : Premier trophée du Maroc Gourmand

Vous prenez 4 ingrédients emblématiques de la gastronomie marocaine : Citrons confits, huile d’Argan, eau de fleur d’oranger, feuilles de pastilla ; vous sélectionnez cinq grands chefs étoilés passionnés, vous rehaussez le tout de grands noms féminins de la gastronomie au Maroc, vous obtenez le Trophée MarrakChef, qui, sur une idée originale d’un passionné de l’art culinaire, sera décerné, le 1er juin prochain, dans le Palace de charme : l’Es Saadi.

L’excellente idée de Ludovic Antoine du Riad Monceau, illustre endroit, bien connu pour son restaurant gastronomique, va bientôt porter ses fruits. Parti du constat que même si la cuisine marocaine est l’une des plus grandes cuisines des cinq continents, celle-ci reste encore trop méconnue. Ce patrimoine culinaire, aux saveurs subtiles, issu d’un savoir faire ancestral, transmis de mère en fille, s’éveille à une approche plus actuelle avec laquelle toute créativité est permise. Preuve en est la nouvelle génération de chefs marocains dont la table est digne de celle de chefs étoilés auprès desquels ils ont souvent été formés. Fort de ce potentiel latent, Ludovic Antoine, en partenariat avec les hôtels Es Saadi Palace, l’Office  National Marocain du Tourisme, a lancé ce premier trophée « MarrakChef by Riad Monceau », premier trophée du Maroc Gourmand pour porter la cuisine marocaine sur la scène internationale. Cinq grands chefs français ont été invités à rivaliser de créativité pour mettre en lumière leur regard sur cette cuisine du soleil. L’épreuve se veut fraternelle, conviviale et généreuse, à l’image de l’art de recevoir dont le Maroc est le symbole même.

Des chefs étoilés prêts à se dépasser dans la convivialité

Chaque chef a préparé un plat et une entrée autour des « ingrédients imposés. Ils se sont imprégnés de toutes les saveurs pour concocter des plats des plus alléchants. Un regard suffit à nous convaincre.

Marrakchef 

Gilles Choukroun, du restaurant MBC à Paris, dont les racines paternelles viennent d’Afrique du Nord a concocté en plat : Un foie gras rôti cuit – cru, condiment de citron confit et sardine à l’huile d’argan et en déssert : Fruits rouges de printemps, 
harissa de tomates et glace yaourt / fleur d’oranger.

D’origine normande, Christophe Leroy officie aujourd’hui à Marrakech au jardin d’Inès et au palais Sheherazade à Fès, Pour Marrakchef, il propose des Sardines farcies, aux herbes et aux citrons confits et une Pastilla et briouat, à la fleur d’oranger.

Le Gascon Serge Gouloumès du Mas Candille à Mougins aime cette « cuisine qui chante, qui fait voyager par ses odeurs, ses couleurs et ses senteurs et sa beauté. » A son menu : Tajine de homard bleu, aux épices de la médina. Poire pochée au safran, cœur au parfum de fleur d’oranger.

Laurent Trochain du restaurant N° 3 à Avesnes sur Helpe, offre la délectation suivante : Tartare de dorade, légumes croquants à l’huile d’Argan, juste snacké recto, émulsion de patate douce au citron confit, olives noires et croûtons à l’encre de sèche et pour suivre Raviolis d’ananas, pochés dans un sirop au safran, farcis d’un riz au lait à la fleur d’oranger et éclat de caramel, pastilla miel et épices, pâte de fruits secs.

Fabrice Vulin, membre de l’Académie culinaire de France, concourt avec Un Suprême de pigeon de Bresse, caramélisé aux épices de la médina, semoule d’orge aux petits légumes, bouillon au raz el hanout et des Fines feuilles de pastilla aux écorces d’orange, rafraîchies au fenouil confit.

De quoi titiller les papilles les plus sélectives du jury féminin qui décidera du vainqueur.

Marrakchef 

Cliquez sur 2 pour lire la suite

Ne partez pas sans lire

Un restaurant étrange, une expérience unique : Ultraviolet à Shanghai

Tout droit sorti d’un mélange entre un chef français-ultra créatif et la folie de l’immensité …