Booking.com
Accueil / Tendance / Défilé Croisière Chanel : Les Mille et Une nuits selon Karl Lagerfeld

Défilé Croisière Chanel : Les Mille et Une nuits selon Karl Lagerfeld

Lorsque l’on découvre Dubaï et sa skyline hérissée de gratte-ciels vertigineux aux portes du désert d’Arabie on se demande si on est pas simplement en face d’un mirage, émergeant des eaux chaudes du Golfe Persique. Il en est de même lorsque Chanel choisit cette ville exubérante pour nous offrir un défilé sur mesure, ode aux contes des Mille et Une Nuits.

Défilé Croisière Chanel : un show inoubliable

C’est sur une île artificielle que Chanel a choisi de mettre en place le défilé de sa nouvelle collection Croisière 2014-2015. Tel un palais doré orné d’arabesques envoûtantes, la nouvelle Mecque dubaïote de la marque au double C se dresse devant les palmiers et les tentes bédouines. L’endroit n’est pas un mirage mais une Atlantide moderne où Chanel a décidé de poser le lieu de son défilé. « Après tout, c’est la ville où il y a le bâtiment le plus haut du monde. C’est une réalité moderne qui dépasse la réalité moderne de la vieille Europe. Ici, tout est neuf. C’est le monde de demain” explique Karl Lagerfeld. « C’est mon idée d’un Orient romantique et moderne, une réinterprétation des Mille et Une Nuits » ajoute le couturier. Une ode au monde arabe qui s’est terminée avec un buffet de délices orientaux où les volutes de shishas se mêlaient à la performance jazzy de la chanteuse de soul Janelle Monaé, dès la tombée de la nuit. « C’est absolument fantastique, comme un voyage en tapis volant. » résume l’actrice britannique Tilda Swinton pour décrire ce moment infiniment luxueux qui s’est conclu sur la plage d’une île illuminée par la lueur des bougies et de la pleine lune. Vanessa Paradis, la princesse Amira Al-Taweel, épouse du milliardaire saoudien Walid ben Talal, Freida Pinto ou encore Dakota Fanning ont – semble t-il – adoré le spectacle elles aussi.

Broderies, dorures et motifs arabisants, autant de clin d’oeil à l’Orient mystique tant chéri par Karl Lagerfeld.
Broderies, dorures et motifs arabisants, autant de clin d’oeil à l’Orient mystique tant chéri par Karl Lagerfeld.

Défilé Croisière Chanel : l’Orient mystique version 2014

Si l’Orient dans toute sa grandeur a toujours fait rêvé les explorateurs et les esthètes, Chanel a voulu mettre en scène les mythes de cette région du monde sous la forme d’une rêverie éveillée où se sont côtoyés babouches, tuniques aux imprimés arabisants ou plus psychédéliques, soieries aux motifs keffieh ou arabesques florales multicolores, lin et lamé doré. Le tout porté avec une apparente décontraction. Des couleurs éclatantes et complexes pour des coupes sobres et amples, à mi-chemin entre la dishdasha persique et la robe-fourreau. Le tout relevé d’une abondance de bijoux, couvrant les cous et les bras des mannequins qui auraient presque eu du mal à porter leur pochette brodée de perles, un clin d’oeil à la production perlière qui faisait la fierté de Dubaï au début du XXème siècle. Khôl, fard à paupières, feuilles d’or et faux-cils, sont autant d’apparats fastueux qui complètent des coiffures bouffantes piquées d’un croissant de Lune, symbole de l’Islam éternel. De délicieuses sultanes des temps modernes qui se promenaient au rythme de la musique imaginée pour l’occasion par Michel Gaubert et Henry Mancini, en portant des sacs matelassés imitant des bidons de pétrole, qui ont fait la richesse de ce petit émirat décidément plein de surprises.

 

 

Ne partez pas sans lire

ParisEmag.com : entre Orient et Occident

ParisEmag est un nouveau E- magazine, haut de gamme et novateur , sur les tendances …

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons