Booking.com
Accueil / Tendance / Diamants et ventes aux enchères : les prix explosent

Diamants et ventes aux enchères : les prix explosent

Si les diamants ont de tout temps symbolisé la quintessence du luxe et du raffinement il semblerait que depuis quelques temps les compteurs s’affolent dans les ventes aux enchères de Londres, Genève ou Hong Kong où les fameuses pierres précieuses atteignent des sommets en matière de prix.

Diamants et vente aux enchères : Rétrospectives

Le 16 avril 2013, la pierre rose, Princie Diamond taillé en coussin a atteint quelques 28 millions d’euros chez Christie’s, alors que huit jours plus tard le joaillier londonien Graff était l’acquéreur d’un diamant de 5,3 carats chez Bonhams pour une valeur de 7,3 millions d’euros destiné à orner une bague Bulgari. Le 15 mai 2013, un diamant taillé en poire de 101,73 carats est vendu chez Christie’s pour 20,7 millions d’euros. Le 7 octobre c’est Sotheby’s qui réalise la vente d’une pièce de 118,27 carats pour 22,6 millions. Une semaine plus tard c’est un sublime diamant australien rouge sombre de 1,56 carats, baptisé Argyle Phoenix, qui part à 1,5 millions d’euros, acheté par un joaillier de Singapour. Mais c’est bien le 13 novembre 2013 que les prix deviennent fous avec la vente du Pink Star pour quelques 60 millions d’euros ! Cette pièce exceptionnelle, vendue à Genève par Christie’s, obtient donc le record de la pierre précieuse la plus chère de tous les temps toutes catégories confondues. Le record jusque là détenu par le Graff Pink, vendu pour 33,7 millions d’euros en 2010, a été littéralement éclipsé ! Le diamant Pink Star a été acheté par le diamantaire newyorkais Isaac Wolf et renommé pour l’occasion Pink Dream. Sa pureté extraordinaire et sa couleur intense baptisée “Fancy Vivid Pink”, la plus prisée en gemmologie, expliquent son coût. Et la tendance continue en 2014 avec le Winston Blue. “C’est le plus grand diamant bleu vif jamais mis aux enchères. Ces trente-cinq dernières années, cinq diamants bleus de plus de 10 carats ont été mis sur le marché. Donc, cette pierre précieuse de 13,22 carats est exceptionnelle” estime David Warren, directeur international du département joaillerie de Christie’s. “Il y a six mois nous avons vendu le diamant Orange, un diamant en forme de poire orange de 14 carats, le plus gros jamais vendu aux enchères. Il s’est vendu à un prix record de 2,4 millions de dollars par carat : une pierre extraordinaire. Et, donc, ce diamant bleu devrait lui aussi battre des records” ajoute t-il. Le Winston Blue s’est en effet envolé le 15 mai dernier à 17,5 millions d’euros, à peine plus que le Graff Vivid Yellow (photo à la Une), exceptionnel diamant jaune d’or de 100,09 carats, qui est parti à Genève pour quelques 11,7 millions d’euros.

L’Argyle Phoenix, vendu pour 1,5 million d’euros n’est qu’un des trésors extraits chaque année de la mine australienne d’Argyle, la plus grande du monde.
L’Argyle Phoenix, vendu pour 1,5 million d’euros n’est qu’un des trésors extraits chaque année de la mine australienne d’Argyle, la plus grande du monde.

Diamants et vente aux enchères : pour quels acheteurs ?

Les bijoux les plus prisés ne reflètent pas forcément les tendances du moment. Les enchérisseurs sont surtout à la recherche de pièces rares” confie Gabriella Mantegani, experte en joaillerie chez Sotheby’s. En effet les diamants aux tailles rares et aux couleurs uniques deviennent de plus en plus convoités par des acheteurs prêts à débourser des sommes folles comme l’ont montrées les dernières ventes aux enchères. “Les goûts évoluent constamment et les acheteurs cherchent de plus en plus des pièces aux couleurs uniques, notamment dans les jaunes ou bleus, tels que le saphir de Birmanie” ajoute Gabriella Mantegani. Plus encore que les diamants seuls, les pièces montées ayant appartenu à des célébrités ou des aristocrates se vendent très bien. Les acheteurs finalement voient ces pierres précieuses et ces bijoux incroyables comme un patrimoine prestigieux dont ils sont les héritiers.

 

Que ce soit le Winston Blue ou le Pink Dream, les enchères s’envolent complètement pour les diamants aux coloris uniques
Que ce soit le Winston Blue ou le Pink Dream, les enchères s’envolent complètement pour les diamants aux coloris uniques

Sotheby’s et Christie’s organisent d’ailleurs chaque année deux grandes ventes de haute joaillerie à Genève, en mai et en novembre. Un moyen d’attirer une clientèle fortunée qui voit de plus en plus les diamants rares comme une valeur refuge.

 

 

Ne partez pas sans lire

Salons sur l’horlogerie : idéal pour découvrir de belles nouveautés

Que ce soit à Paris, Bâle, Genève ou encore à Hong Kong, les salons dédiés …