Booking.com
Accueil / Tendance / Montre Hermès Dressage L’heure masquée, jeu de temps et de cache-cache

Montre Hermès Dressage L’heure masquée, jeu de temps et de cache-cache

Dévoilée au prestigieux salon suisse Baselworld cette année, la nouvelle montre Hermès Dressage L’heure Masquée joue avec les heures et les minutes pour un jeu plein de poésie et de minutie technique.

Montre Hermès Dressage L’heure Masquée: l’horlogerie selon Hermès

Si cette grande maison de luxe française fondée par Thierry Hermès en 1837 se retrouve sous le feu des projecteurs encore une fois ce n’est pas dû au hasard. En effet, bien que l’horlogerie ne représente que 5 % des bénéfices du groupe, Hermès a su offrir des modèles d’une qualité toujours reconnue. C’est dès la fin des années 1920, qu’Hermès commercialise des articles d’horlogerie dans son magasin du Faubourg-Saint-Honoré. L’année 1928 voit la naissance de la montre Ermeto fabriquée en collaboration avec l’horloger suisse Movado. La gamme s’étend par la suite avec une collaboration souvent étroite avec des manufactures de prestige comme Universal Genève, Vacheron Constantin, ou Jaeger-LeCoultre. Le modèle Étrier, au mouvement Jaeger, marque les années 1960. La montre Kelly, directement inspirée du cadenas ornant le sac homonyme, apparait en 1975, et permet à Hermès d’assoir sa réputation dans le monde de l’horlogerie. L’incontournable modèle sportif Clipper, en forme de hublot, sort en 1981, suivie par la montre Sellier associée au monde de l’équitation ou la Rallye. Puis vient en 1991 la montre Cap Cod à l’allure Art déco. En 2003 la modèle Dressage naît pour fêter les soixante-quinze années d’activité horlogère de la maison et les vingt-cinq ans de la branche “La Montre Hermès”.

Il suffit d’une simple pression pour voir l’heure réapparaître comme par magie.
Il suffit d’une simple pression pour voir l’heure réapparaître comme par magie.
 

 

Montre Hermès Dressage L’heure masquée: un chef-d’oeuvre d’horlogerie

Mais si Hermès est devenu incontournable dans l’univers de la montre c’est aussi grâce à la technicité de ces modèles et tout particulièrement de cette montre Hermès Dressage L’heure Masquée. En effet c’est pas moins de deux brevets qui ont été déposés pour les mécanismes du modèle. Car en plus de donner l’heure comme toute montre digne de ce nom, cette pièce unique voit l’aiguille des heures s’effacer derrière celle des minutes. Mais alors quelle heure est-il réellement? Pour le savoir il suffit de presser le bouton poussoir intégré à la couronne. Dès lors l’aiguille de l’heure se montre, puis elle disparaît aussitôt lorsqu’on relâche la pression. Evidemment toute l’architecture interne de la montre a été repensée, du pignon au râteau en passant par les rouages. 95 pièces composent le mécanisme de cette montre à remontage automatique qui affiche les heures, les minutes ainsi que deux fuseaux horaires différents, qui eux aussi. Ce mécanisme a été intégré au mouvement H1925 également développé par Hermès. La montre Hermès Dressage L’heure masquée se décline en deux modèles, le premier en or rose sortira en édition limitée à 500 exemplaires à 32 900€, et le deuxième en acier à 1000 exemplaires pour 15 700€. De quoi faire rimer ingéniosité avec poésie, un pari réussi pour Hermès.

 


 

 

Ne partez pas sans lire

Salons sur l’horlogerie : idéal pour découvrir de belles nouveautés

Que ce soit à Paris, Bâle, Genève ou encore à Hong Kong, les salons dédiés …