Booking.com
Accueil / Tendance / L’Art de la Haute Joaillerie : Van Cleef – Arpels
Clip Chrysanthème, Paris 1937, Collection Van Cleef & Arpels Or, platine, Serti Mystérieux rubis, diamants taille brillant et baguette

L’Art de la Haute Joaillerie : Van Cleef – Arpels

Le Musée des Arts Décoratifs à Paris vient de clôturer une exposition rare et exceptionnelle réunissant plus de 450 merveilleux bijoux, mais aussi des dessins et documents d’archives inconnus du public jusqu’alors. Ces pièces prestigieuses retracent l’incroyable trajectoire de la Maison française de haute joaillerie Van Cleef & Arpels depuis sa création en 1906 à nos jours. Grâce à cette rétrospective, nous traversons plusieurs décennies de notre histoire sous l’éclairage de la haute joaillerie, magique et foisonnante. L’imagination, l’audace, la créativité et le savoir-faire qui nous émerveillent et nous fascinent sont les fondements du style, de la signature Van Cleef & Arpels.

L’histoire de cette Maison est jalonnée d’inventions techniques, de procédés uniques transmis de génération en génération par les mains d’or des ateliers, en particulier le fameux « Serti Mystérieux » technique brevetée en 1933, qui assemble les pierres précieuses bord à bord, de manière invisible, sans griffes apparentes, chatons ou bandes métalliques et confère ainsi aux bijoux une apparence raffinée et harmonieuse.

 

Van Cleef and Arpels bracelet rubi Serti Mysterieux
Serti Mystérieux Bracelet, Paris 1936, Collection Van Cleef & Arpels
Or, platine, diamants taille brillant et baguette, Serti Mystérieux rubis

 

La « Minaudière », une autre invention inattendue, est un sac original, conçu en 1933 et souvent réalisé en or, qui consiste en une luxueuse boîte à multiples compartiments pour y ranger poudrier, rouge à lèvres, briquet, cigarettes, miroir, monnaies, clés, tous ces objets féminins et indispensables.

Van Cleef & Arpels Minaudiere ouverte
Minaudière ouverte, Paris 1935, Collection Van Cleef & Arpels
Or, laque, diamants taille brillant, platine

Alfred Van Cleef baptisa ce sac La Minaudière en hommage à sa femme, Estelle Arpels, qui, dit-on, minaudait volontiers.

L’histoire de Van Cleef & Arpels

Tout commence en 1906, lorsque la Place Vendôme voit s’installer une nouvelle enseigne de joaillerie, du nom de Van Cleef & Arpels. Cette Maison naît de l’union de deux familles, les Van Cleefs, lapidaires et les Arpels, négociants en joaillerie-bijouterie. En s’installant Place Vendôme, Van Cleef & Arpels rejoint la célèbre maison Boucheron installée sur la place depuis 1893. Puis viendront Chaumet en 1907, suivie de Mauboussin après la guerre, faisant ainsi de la Place Vendôme l’une des plus luxueuses places au monde.

La réputation de la Maison prospère rapidement et Van Cleef & Arpels se lance dans la haute joaillerie. Très vite, des points de vente sont ouverts dans des lieux de villégiature très prisés, tels que Dinard, Deauville, Nice, Cannes, Vichy. La première guerre mondiale met un terme à cette expansion. Puis en 1920, la prospérité reprend et le magasin de la Place Vendôme s’agrandit. En 1939, l’un des fils Arpels s’installe à New York sur la 5e Avenue et ouvre un atelier où sont élaborés des modèles créés exclusivement pour les clients américains.

Le succès est rapide. Les créations de Van Cleef & Arpels font le tour du monde et acquièrent une réputation internationale, séduisant la société cosmopolite et élitiste, qui reste captivée par le Paris du luxe et du divertissement. La clientèle se compose de maharadjahs indiens, d’aristocrates européens, de magnats de la finance et de l’industrie, de personnalités issues de l’univers de la mode ou encore de vedettes américaines. Parmi les noms légendaires, figurent le Prince Aga Khan, la Reine Sirikit de Thaïlande, la Princesse Fawzia d’Egypte, l’Impératrice d’Iran Farah Pahlavi, le Duc et la Duchesse de Windsor, la Princesse Grace de Monaco, Jacqueline Kennedy-Onassis, Marlene Dietrich, Ava Gardner, Elizabeth Taylor, Romy Schneider, Sophia Loren et Maria Callas.

 

Helene-Arpels-1939-GLOVES
Hélène Arpels 1939 portant un collier et un bracelet Passe-Partout

Plus récemment, la Maison a créé la parure Océan (diadème en or blanc serti de diamants et saphirs, transformable en collier), offert par Son Altesse Sérénissime le Prince Albert de Monaco à S.A.S. la Princesse Charlène à l’occasion de leur mariage le 2 juillet 2011.

Cependant, l’une des ambassadrices les plus élégantes et séduisantes de Van Cleef & Arpels a été pendant de nombreuses années Hélène Arpels, mannequin pour Worth et épouse de Louis Arpels. Par sa grâce, elle a su incarner l’image de marque de la Maison à la perfection.

Durant l’occupation allemande la firme tourne au ralenti, la famille Arpels se voyant forcée à émigrer aux Etats Unis. Dès la fin de la guerre, on observe une certaine relance des maisons de luxe et un retour à la frivolité, tant associée à l’image de Paris.

Les décennies suivantes sont riches en innovations. Les bijoux en or sont privilégiés, le clip Danseuse est créé dans plusieurs variétés, inspiré de la gestuelle gracieuse des danseuses. Passionné de danse, Claude Arpels collabora en 1967 aux côté de George Balanchine à un ballet sur le thème des pierres précieuses, au titre évocateur de « Jewels ».

 

 

Durant ces années-là est aussi créé le fabuleux collier Zip, suggéré par la Duchesse de Windsor. Réalisé en 1951, il devient un modèle phare de la Maison, conçu comme une fermeture à glissière composée de diamants montés sur platine, qui peut se porter tantôt comme collier, tantôt comme bracelet.

 

Suit la collection Alhambra, créée dans les années 1960, qui symbolise la chance avec son motif polylobé à quatre feuilles. Ce sautoir porte-bonheur rencontre un vif succès et étonne par son actualité toujours de mise.

Van Cleef and Arpels Françaoise-Hardy-sautoir-Alhambra
Françoise Hardy portant deux sautoirs Alhambra

Dans les années 70, Van Cleef & Arpels se lance dans la conquête de l’Orient en s’installant au Japon, puis à Hong Kong dans les années 80. En 1976, Van Cleef & Arpels est le premier joaillier à inaugurer une ligne de parfums avec First. Suivront Gem, Tsar, Van Cleef, Miss Arpels, Birmane et plus récemment First Love et Féerie. Durant les années 90, la Maison désireuse de valoriser son patrimoine crée une collection privée Van Cleef & Arpels.

Le tournant des Années 2000

À partir de 2000, la Maison est acquise par le groupe Richemont et la famille Arpels n’est désormais plus propriétaire. Mais son nom évoque toujours le luxe et le savoir-faire que toute une équipe s’attache à perpétuer. Dès 2002, Van Cleef & Arpels élabore chaque année une collection à thème, s’inspirant principalement de la nature : le monde aquatique avec la collection « Atlantide » en 2007, végétal avec « Les Jardins » en 2008, le thème des voyages avec la collection « Voyages extraordinaires » en 2010 ou de la danse avec la collection « Bals de légende » en 2011. Les dernières collections en date sont « Couleurs de Paradis » et « Palais de la Chance ».

Une fois de plus nous remarquons l’importance de la couleur avec le choix de pierres précieuses d’exception, telles que diamants, rubis, saphirs, émeraudes, spinelles, chrysoprases, topazes, grenats ou tourmalines, taillés à facettes, formant souvent un contraste avec une pierre asymétrique taille cabochon. Les pierres, répondant à des critères de la plus haute qualité, doivent être sans défaut, les plus grandes possibles, mais surtout d’une couleur parfaite, sans inclusion. Le talent de Van Cleef & Arpels est de mettre en valeur ces pierres extraordinaires par des montures simples en apparence, mais d’une grande technicité. Ainsi donc les trois éléments fondamentaux du style Van Cleef & Arples, le classicisme audacieux, la créativité et le savoir-faire, continuent de nous éblouir et séduire aujourd’hui encore.

Van Cleef and Arpels collier Phoenix Mysterieux
Collier Phénix Mystérieux, Paris 2012, Collection Palais de la Chance
Or blanc, rouge et jaune, diamants taille brillant, baguette et poire, Serti Mystérieux rubis, grenats mandarins taille à facettes. Transformable en clip.

Plus d’informations sur : www.vancleefarpels.com

Crédit photographique: Van Cleef & Arpels.

Ne partez pas sans lire

Salons sur l’horlogerie : idéal pour découvrir de belles nouveautés

Que ce soit à Paris, Bâle, Genève ou encore à Hong Kong, les salons dédiés …