Booking.com
Accueil / Tendance / Des injections de botox pour traiter les rides du visage
Injection de botox au visage

Des injections de botox pour traiter les rides du visage

On utilise, la plupart du temps, le mot «botox» pour définir les injections de toxine botulique. Ce procédé existe depuis plus de vingt ans pour traiter les spasmes des paupières et des mains. Dans le domaine de la médecine esthétique, son application se situe dans le traitement des rides du visage.

Rides du front, du lion ou de la patte d’oie… Les différentes zones à traiter

Les injections de toxines botuliques sont réservées principalement à la partie haute du visage. Le botox pour effacer la ride du lion est un des procédés le plus mis en valeur et le plus demandé. Il permet, en effet, de traiter la ride verticale située entre les deux sourcils, provoquée par la contraction permanente de deux muscles, et qui durcit le regard. Après injection, la peau est détendue et lisse, le regard semble alors plus doux et le visage reposé. Lorsque cette ride est déjà bien marquée, il faut combler le traitement avec un produit complémentaire mais la toxine botulique évite qu’elle ne se creuse davantage.

Les rides de la patte d’oie, situées sur le côté extérieur des yeux, sont les premières rides à s’installer sur le visage. Elles apparaissent très jeune et les premières injections peuvent se faire dès que le patient se sent gêné.

Enfin, les rides du front, qui parcourent horizontalement la majeure partie du front, donnent un air préoccupé au visage. Le botox permet ici de bloquer la transmission des cellules musculaires à l’origine d’un relâchement des muscles du front. Aucune éviction sociale et professionnelle n’est nécessaire puisque dès le lendemain, une reprise des activités est possible.

Avant les injections

Prenez soin de ne pas ingérer d’aspirine une semaine avant l’injection mais également les jours qui suivent l’opération. Un examen préalable avec un interrogatoire complet est nécessaire auparavant afin de déterminer les éventuelles contre-indications et évaluer les zones à traiter.

Déroulement d’une séance

Les injections de toxines botuliques sont réalisées au sein d’un cabinet d’esthétique et ne nécessitent pas d’anesthésies, bien qu’elles puissent être possibles pour certains cas. Il faut compter quelques minutes pour chaque séance.

Selon la zone à traiter, une série de petites piqûres est réalisée à la fine aiguille dont le diamètre se rapproche de celui des aiguilles d’acupuncture.

A la suite de la séance, il faut limiter tout massage des zones traitées afin d’éviter au produit de se diffuser et de descendre notamment au niveau de la paupière, ce qui peut entraîner une chute de cette dernière les jours suivants. D’autres effets secondaires légers peuvent être ressentis, mais rien de très grave ; il suffit juste d’y être préparé.