Booking.com
Accueil / Moteur / Qui veut acheter le yacht du roi d’Espagne ?
yacht roi d espagne fortuna

Qui veut acheter le yacht du roi d’Espagne ?

Le Roi Juan Carlos d’Espagne vient d’annoncer qu’il souhaite se séparer du « Fortuna », un yacht de 41,5 mètres qui lui avait été offert par un groupe d’hommes d’affaires en 2000. Concernant les raisons de cette vente, le porte-parole de la maison royale a avancé que les dépenses d’entretien du yacht du Roi d’Espagne n’étaient plus compatibles avec la crise que subit actuellement le pays.

Le yacht du Roi d’Espagne mis en vente

yacht roi d espagne fortuna 2La situation économique actuelle en Espagne ne permettrait plus les dépenses inutiles selon le Roi d’Espagne qui vient de mettre en vente son yacht. Il a notamment avancé que les dépenses concernant l’entretien de celui-ci sont si élevées qu’il préfère s’en séparer. Estimé à plus de 21 millions d’euros, le yacht du Roi d’Espagne, baptisé « Fortuna », fait plus de 40 mètres et a été offert au Roi d’Espagne il y a trois ans de cela par un groupe d’hommes d’affaires à travers la Fondation pour le tourisme et la culture des îles Baléares. Ce cadeau de grande valeur a été offert par la fondation pour inciter le roi d’Espagne à passer quelques jours de détente sous le soleil vivifiant et le décor paradisiaque des îles Baléares, mais également pour promouvoir l’image touristique de l’Archipel. Toutefois, le roi n’est plus apte aujourd’hui à voguer sur les mers. À 75 ans, il n’utilise presque plus son yacht et la dernière fois qu’on l’a aperçu sur le bateau, c’était vers le mois d’août 2012. De plus, voguer à bord du « Fortuna » requiert de faire le plein, ce qui revient à dépenser plus de 20.000 € par sortie en mer. C’est une somme assez importante qui a dû calmer la famille royale et ses sorties en mer assez fréquentes. Outre les questions de fuel, les frais d’entretien ont été également avancés comme raisons de la vente.

Ainsi, le Roi Juan Carlos a fait appel aux services du Patrimoine national pour procéder à la cession du dit yacht selon un porte-parole de la Maison royale. Pour valider la vente, le conseil d’administration du Patrimoine national, qui gère les biens du monarque, devra encore donner son accord. Une fois remis aux mains du gouvernement espagnol, il reviendra à ces derniers de décider si le « Fortuna » devrait être ou non mis en vente.

Pour la bonne cause

Il faut avouer que ces derniers temps, la situation économique n’est pas au beau fixe en Espagne. En effet, depuis 2008, le pays est sévèrement touché par la récession. Plus d’un quart de la population active est au chômage. D’ailleurs, la presse espagnole ne s’est pas gênée pour qualifier le yacht du Roi d’Espagne de gouffre financier pour l’économie du pays. Ces derniers avancent que la vente reste la meilleure solution pour pallier la situation actuelle. La famille royale a approuvé l’avis général en confiant son petit bijou au conseil d’administration du Patrimoine national. Si ces derniers ne pensent pas à le mettre en vente, ils pourront toujours le louer. En effet, la location du « Fortuna » pourrait se négocier dans les 100 000 euros la semaine en basse saison.

Par ailleurs, la notoriété du Roi Juan Carlos connait une petite baisse de régime, dûe notamment à l’éclatement de plusieurs scandales, notamment des affaires de corruption qui ont impliqué son gendre, Iñaki Urdangarin. À cela s’ajoute le regain de colère que les Espagnols ont montré au Roi d’Espagne lorsque ce dernier a choisi de se rendre au Botswana l’année dernière pour un safari alors que le pays était en pleine récession. Gageons que la mise en vente du yacht du Roi d’Espagne permettra de calmer les humeurs et d’améliorer l’atmosphère qui règne actuellement dans le pays.

Le yacht du Roi d’Espagne est à la vente !

Ne partez pas sans lire

Yacht, catamarans, voiliers… Pour des vacances prestigieuses !

Les vacances sont un moment privilégié, il est donc hors de question de les rater. …